Chirurgie de l'intime 

1/ LA NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION OU LABIOPLASTIE DE RÉDUCTION

L’hypertrophie vulvaire n’est pas congénitale mais une anomalie du développement elle peut apparaitre dès l’adolescence (ne s’observe pas chez les petite fille) elle peut être acquise au fil de l’âge, accentuée par les accouchements répétés. Quand les petites lèvres dépassent le relief des grandes lèvres, les patientes se plaignent alors d’avoir un sexe « trop voyant ».

De plus, l’hypertrophie vulvaire peut être source de gêne fonctionnelle :
– Lors des rapports sexuels (retournement et étirement des petites lèvres dans le vagin)
– Lors du port de maillots, de justaucorps de certains sous vêtements ou de pantalons serrés (aspect de renflement disgracieux pouvant gêner voire complexer les patientes)
– Lors de certaines activités journalières ou la pratique de certains sports (responsables de frictions, de gênes ou/et de douleurs)

2/ LA VULVO PÉRINÉOPLASTIE

Après leur(s) accouchement(s), le sexe des femmes se modifie. Les petites lèvres s’allongent, le diamètre du vagin s’élargit et les sensations éprouvées lors des rapports sexuels peuvent changer.

L’intervention permet de rendorcer les muscles du périnée et à l’avantage de resserer, dans le même temps, le diamètre du vagin.

Chirurgien gynécologue et mammaire

Dr Eric GUILLO

lieux d'exercice

Centre Médical du Château 

22 rue Louis Besquel

94300 Vincennes

Tel: 01 43 28 60 66

Clinique Gaston Metivet 

48 rue d'Alsace Lorraine 

94100 Saint Maur des Fossés 

© 2020 by Eric GUILLO. Proudly created with Wix.com